ENTRE TRIANGLE SACRÉ DU KÉBEK ET PENTACLE DE LA FRANCE 1ère partie

.’.
Le pentacle du sud de la France en avant plan, le village de Rennes le Château en arrière plan, à gauche Le Pech Cardou, à droite, Le Pech de Bugarach, et devant le Pech de Bugarach, on y voit en verdure plus foncée, le centre du Pentacle, la Pique de Lavaldieu.
.’.
Bien peu de gens connaissent en quoi consiste le TRIANGLE SACRÉ DU KÉBEK
Pour plus d’informations cliquez sur ce lien:
.’.
ou encore LE PENTACLE DU SUD DE LA FRANCE. 
.’. 
Je vais vous apporter quelques explications et vous y verrez un peu plus clair dans l’histoire hérmétique, occulte ou ésotérique du KÉBEK et de son ou ses liens avec le sud de la France d’où nous est parvenu en 1982 l’Énigme Sacrée de Michael Baigent, Richard Leigh et Henry Lincoln, un habitué de Rennes le Château.  Il y eu aussi plus près de nous, le Da Vinci Code de Dan Brown.  Bien avant eux, Gérard de Sède, avait lancé le bal avec ses livres qui datent de 1968 pour L’Or de Rennes et en 1969 pour Le Trésor Maudit de Rennes le Château.
         .’. 
rennes-le-chateau st-graal   PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR 

Le Merveilleux Village de Rennes le Château où je me sens si bien !

.’. 

Par contre, il a tant changé depuis 1992, ce n’est plus le même, il est devenu touristique, ce qui n’était point quand je l’ai connu la première fois, en mai 1992.  J’ai tant aimé, que j’y suis revenu, deux mois plus tard, c’est cela l’amour et surtout c’est cela y ressentir la Lumière !

.’.

BÉRANGER SAUNIÈRE  ST-GRAAL   PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR 

Le Curé Béranger Saunière, Saunière est nommé prêtre à Rennes-le-Château 1er juin 1885.

.’.

 Je vous ai écrit ce billet sans même en comprendre le sens, le 1er juin 2008. Je ne crois pas au hasard, 123 ans plus tard, j’ai foi en une DIVINE PROVIDENCE QUI SAIT NOUS GUIDER ! Il est écrit avant même d’entrer dans l’église Ste-Marie Madeleine de Rennes le Château ceci:

.’.

TERRIBILIS EST LOCUS ISTE.

.’. 

La première église à Rennes le Château était l’église St-Pierre, elle n’existe plus, juste quelques éléments chez un particulier du village et une enseigne, nous faisant comprendre que l’ancienne église était là.  Cette citation latine tirée de la Bible,  je ne l’ai jamais vu ailleurs que sur cette église de Rennes le Château… 

SAINT-PIERRE-LES-BECQUETS   MARIE-MADELEINE  PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR

Et sur une autre avec inscription maçonnique au Québec, et c’est , à l’église de St-Pierre les Becquets sur la rive sud du majestueux fleuve St-Laurent face à Trois-Rivières.  Il est écrit ceci en français:

.’.

Ô QUE CE LIEU EST TERRIBLE…

ST-PIERRE les becquets  O QUE CE LIEU EST TERRIBLE...  PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR

Voici l’église en question et votre humble serviteur… 

.’.

Marie-Madeleine  O QUE CE LIEU EST TERRIBLE   PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR

Et, à l’intérieur de l’église que l’on peut visiter, il y a une fresque merveilleuse de Marie-Madeleine à votre gauche, tout en avant, elle est d’une beauté, que l’on ne peut nier !

.’.

Comme beaucoup de personnes le savent, je m’intéresse aux mystères de Rennes le Château, de son curé Saunière depuis le début des années 70 d’où j’avais pu me renseigner d’une manière très large et connaître les mystères entourant cette région des Corbières, au sud de la France entre Carcassonne et Perpignan grâce à l’époque à une revue que nous avions ici au Québec, et qui se nommait NOSTRADAMUS.
.’.
 
.’.
.’. 
D’ailleurs, près du village de Rennes le Château, il y a un très beau village qui se nomme Alet les Bains, et c’est à cet endroit que Michel de Nostre Dame passait ses étés, je parle ici de NOSTRADAMUS.  D’ailleurs dans le village, dans la place centrale, si vous êtes attentif, vous pourrez voir sur les poutres et les facades d’une maison de nombreuses inscriptions initiatiques !  C’était la maison de ses grands-parents.
.’.
Le coup de foudre fut tel, que dès l’instant où je suis allé en France pour la première fois en mai 1992, je me suis retrouvé propulsé dans une énigme d’une ampleur telle, que je revins à Rennes le Château y passant 1 à 2 mois chaque année depuis, et je n’ai jamais cessé d’y retourner !  D’ailleurs, j’y ai amené en 1994, 100 personnes venant du Québec un mois durant, et quelles merveilleuses méditations nous avons pu y faire !
.’. 
Tout s’y retrouve, les mystères, le prieuré de Sion, les Cathares, les Templiers, les francs-maçons, les roses-croix, le catholicisme, le judaïsme, la lignée Mérovingienne, Marie-Madeleine, et j’en passe !  Et que dire des observations d’OVNIS répertoriées depuis des décennies, et des choses étranges qui se passent au Bugarach sur le Pech, qui veut dire soit dit en passant, Le Pic !  Et quand je vous parle de la LIGNÉE MÉROVINGIENNE, JE VOUS PARLE CERTES, DE LA LIGNÉE DU CHRIST ET DE MARIE-MADELEINE, MAIS AUSSI DU ROI DAGOBERT II.
CHÂTEAU HAUTPOUL RENNES LE CHÂTEAU   PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR
Le Château de Rennes-le-Château et moi-même
.’.
Le Château de Rennes le Château aurait  abrité 9 princes mérovingiens:
.’.
– Sigebert IV dit le « Plantard » (le rejeton ardent) (715-771)
– Sigebert V (695-768)
– Bera III dit « Trounko » (715-771)
– Guillemon dit « Braou » (???-773)
– Bera IV dit le « Bolo » (755-836) Fondateur de l’abbaye d’Alet les Bains
– Bera V (794-860)
– Hilderic I (???-867)
– Sigebert VI dit « Ursus » (???-884)
.’.
Et sur le fameux parchemin supposé être retrouvé à Rennes le Château, il est dit ceci:

A Dagobert II roi et à Sion est ce trésor et il est la mort.

.’.

CATHÉDRALE ALET-LES-BAINS  NOSTRADAMUS   PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR

Un signe évident du Judaïsme, à cette église d’Alet les Bains, on peut y voir l’étoile de David.
ALET LES BAINS   NOSTRADAMUS   PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR
Chaque visiteur ne peut que remarquer ce symbole dit Sceau de Salomon qui est un symbole relié au judaïsme.  On le retrouve aussi sur une maison du XVIe siècle au centre du village, dite maison de Nostradamus.  Tout près de cette maison, on y retrouve un ancienne ruelle, celle de la Juiverie.
.’. 
Alet les Bains est un petit village où Nostradamus passait ses vacances dans sa famille.  Tout cela à quelques kilomètres de Rennes le Château et de son Pentacle Sacré.  Étrange !
.’.
Bugarach   ST-GRAAL   PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR
En avant plan, le village de Rennes-le-Château et 
en arrière plan, le Pech de Bugarach. 
.’. 
PECH BUGARACH OVNI  PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR
L’on dit de lui qu’il est l’antithèse du Mont Sinaï.  Je l’ai escaladé aux deux jours pendant des semaines, et j’y ai vécu des instants puissants et merveilleux.  Quelle beauté ! Bugarach, voudrait dire le BOURG DE L’ARCHE.  Donc, le petit village, là où est l’ARCHE D’ALLIANCE !
.’.
Le Pentacle du sud de la France, est délimité par des environnements tout à fait naturels.  Il y a 5 pointes, 5 lieux stratégiques qui définissent sur le terrain très bien ce que peut représenter un pentagramme.  Nous débutons avec la Tour Magdala à Rennes le Château, le Château de Blanchefort, dit château de l’amour,  s’élevant aux côtés du Pech Cardou, là où on a fait des fouilles de nuit, à l’insu des regards, La Soulane, le Château des templiers au Bézu, et la Serre de Lauzet.  Voici pour ce qui est de Pentacle de la région de Rennes le Château et qui fait tant rêver ou frémir les chercheurs de trésors ou ceux qui espèrent y trouver un secret et un trésor encore plus énorme, LA LIGNÉE ROYALE DU CHRIST !  Vous avez bien lu !  Oui, la LIGNÉE MÉROVINGIENNE, DONC, LES ENFANTS DU CHRIST ET DE MARIE-MADELEINE.
.’.
RENNES LE CHÂTEAU  PENTACLE  PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR
===
Les 5 pointes du Pentacle et en son centre, il y a cette région que l’on nomme LaValdieu, ce qui veut dire la vallée de Dieu et son centre a un pic, Le Pic de la Valdieu
.’.
LAVALDIEU  RENNES-LE-CHÂTEAU   PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR
Le pic de Lavaldieu Centre même du pentacle de Rennes le Château
.’.
L’on a fait énormément de fouilles sur tout le terrain à un point tel que nombreux étaient ceux qui dynamitaient pour trouver une issue, un trésor, une cache, un tunnel et j’en passe.  Sous Rennes le Château, donc sous le village, il y a de nombreux souterrains.  Il y a des kilomètres de galeries dans tout le Pentacle.  J’ai pu m’y retrouver, et je vous jure, qu’il ne faut surtout ne pas craindre les bestioles, la boue, et la noirceur.
AVEN  GRAAL PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR
AVEN et  GRAAL PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR
Voici un des nombreux avens qui n’existent plus aujourd’hui 
car ils ont été OBSTRUÉS de façons volontaires par du gravillon
AVENS et  GRAAL PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR
Et voici la vue que l’on a de ces avens sur le village de Rennes-le-Château
Par le circuit du Ritou… Ritou veut dire Curé.
Et le magnifique Genêt en fleurs qui embaument tout le lieu…
Et que dire du chant des cigales qui s’en donnent à coeur joie…
On y retrouve des grottes, des avens,  des mines, car à l’époque romaine, on y a trouvé de nombreux gisements d’or.  Et sous le Pech Cardou et au centre du Pech Cardou, on y trouve tant de lieux qui font frémir.  Et que dire du Pech Bugarach, il y a tant à visiter, car ce qui fait la particularité de cette montagne, c’est qu’elle est inversée.  Donc, quand elle a été formée, elle s’est renversée sur elle même.  Les sédiments qui sont en dessous, sont sur le dessus, et vice et versa.  Cela fait de cette montagne, un lieu, presque lunaire !  Surtout si vous l’escaladez comme moi, par le sentier de la fenêtre. 
.’.
Et Rennes le Château…
.’.
CHÂTEAU D'HAUTPOUL RENNES LE CHÂTEAU  PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR
Son Château…

Marie d’Hautpoul et l’abbé Bigou

Le mystère commence

.’.

.’.

.’.

Antoine Bigou, avait pris la succession de son oncle, Jean, curé de Rennes le Château, en 1774. Il était le confesseur de la Marquise d’Hautpoul. A la veille de sa mort, celle-ci lui aurait confié un très grand secret de famille ainsi que des manuscrits… Elle lui aurait aussi demandé de transmettre ce secret à une personne digne de le recevoir. Marie de Negri Dables, Dame de Hautpoul, mourut le 17 janvier 1781 et repose dans le petit cimetière de Rennes le Château.

.’.

Il dissimula les manuscrits dans un des piliers de l’autel de l’église de Rennes. En 1791, il posa une dalle sur la tombe de la Marquise.

.’.

RENNES-LE-CHÂTEAU   PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR

.’.

.’.

De plus, la Marquise étant décédée le 17 janvier 1781, la date sur la pierre aurait dû être XVII janvier MDCCLXXXI et non pas XVII janvier MDC O LXXXI.

Dans l’église, il posa face contre terre, devant l’autel : la dalle des Chevaliers.

Il fut déclaré prêtre réfractaire en 1792 et dut se réfugier à Sabadell, en Espagne où il mourut le 21 mars 1794 en transmettant le secret de la Marquise à l’abbé Cauneille.

Ce dernier confiera ce secret à l’abbé Jean Vié, curé de Rennes les Bains et à l’abbé Emile François Cayron, curé de St Laurent de la Cabrerisse prêtres de 1840 à 1872.

 .’.

L’Histoire

L’arrivée de l’abbé Saunière

Le 1er Juin 1885, soit 123 ans jour pour jour avant que j’écrive ce billet, l’abbé Bérenger Saunière est nommé curé de Rennes-le-Château. Il prend la succession de l’abbé Antoine Croc, lui-même successeur de l’abbé Charles Eugène Mocquin. Il trouve une église délabrée, en ruine. La municipalité n’a pas les moyens de la restaurer.  Le presbytère étant dans un état déplorable.

Il loge chez Antoinette Marce. Les dépenses les plus urgentes s’élèveraient à 2797 F-Or.

Il subit un « mini exil » dû à un discours anti-républicain le 4 octobre 1885, il voit la manière dont il est traitée suspendue par le préfet le 1er avril 1886. Il revient en juillet 1886 à Rennes. Grâce à un don de 3000 F-Or de la marquise de Chambord, et un soutien municipal de 1400 F-Or ou 2500 F-Or, il commence la restauration. Il avance de lui même la somme de 518 F-Or. Cette somme viendrait d’un legs de l’abbé Pons

Durant les travaux, des ouvriers mettent à jour une cache dans le sol. Ils diront avoir vu un petit chaudron dans lequel des pièces d’or brillaient… Saunière leur dira que ce sont des médailles de Lourdes sans grande valeur… L’abbé fit construire un autel sur le lieu même de la cache.
En 1886, il offre à l’abbé Grassaud curé d’Amélie les Bains (PO) un calice en vermeil. Il existe toujours et a été daté du XIXème siècle.

Les « restaurateurs » étaient :
– 
Marie Dénarnaud
– L’entrepreneur Elie Bot
– Les maçons Pibouleau et Nazaire Babou.
– Les enfants de choeur Rousset et Antoine Verdier.

.’.

..

En 1891, il demande à la Mairie l’usage du terrain devant l’église afin d’édifier un calvaire. Au printemps, il commence les travaux du jardin face à l’église allant lui-même chercher des pierres dans la campagne pour réaliser une grotte et installe un calvaire sur lequel on peut lire : « Christus A.O.M.P.S. Defendit ».

Dans cette phrase, beaucoup ont voulu voir la marque du « Prieuré de Sion » :

Christ défend l’antique ordre mystique du Prieuré de Sion.

CHRISTUS ANTIQUUS ORDO MYSTICUSQUE PRIORATUS SIONUS DEFENDIT

Cette phrase, d’un point théologique est célèbre, signifie, en fait :

Que le Christ protège son peuple de tout mal

CRISTUS AB OMNI MALO POPULUM SUAM DEFENDIT

Il fit mettre le pilier wisigothique à l’envers. Inauguration de la statue de Notre Dame de Lourdes sur le pilier wisigothique le 21 juin 1891 lors de la communion des 24 enfants du village. Il organise une procession en compagnie du missionnaire diocésain, le père Ferrafiat, d’où Mission 1891. Il a fait graver Pénitence ! Pénitence ! en référence au message de Lourdes :« Baisez la terre en pénitence pour les pécheurs »

Pour continuer vos recherches pour Rennes le Château:

http://www.portail-rennes-le-chateau.com  

http://www.renneslechateau.com

http://rennes-le-chateau-archive.com

http://www.renne-le-chateau.com

http://rennes-le-chateau-bs.com/AHistoireintro.htm

http://renneslechateau-fr.com

http://www.rennes-le-chateau.fr

http://www.rennes-le-chateau.org

Et il y en a bien d’autres…

.’.

Certes, Rennes le Château n’est plus la même !  D’autant plus que Jean-Luc Robin est décédé en mars 2008, alors qu’il venait d’être nommé maire à la mairie de Renne le Château.  Terrassé d’une manière subite par une crise cardiaque!!!!  C’est un peu, beaucoup, l’âme du village qui nous quitte !  C’est à la Table de L’Abbé que nous pouvions assister à de merveilleuses conférences, sous la voûte étoilée, que de souvenirs !  Je ne veux pas partir de polémique, mais il est si étrange, de le voir quitter la vie d’une façon si subite, alors qu’il venait d’être au premier tour des élections municipales.  Ses efforts auraient été récompensés !  Le village aurait retrouvé une âme qu’elle a perdu au fil des années avec tous les détracteurs, et tous ceux qui cherchent encore à occulter, à masquer, à piller, à saccager, pour que la et les VÉRITÉS NE PUISSENT VENIR AU GRAND JOUR !

.’. 

MAIS SACHEZ CECI VOUS MESSIEURS, ET PEUT IMPORTE L’ORDRE DANS LEQUEL VOUS VOUS TROUVEZ, UN JOUR OU L’AUTRE, LES VÉRITÉS VONT NOUS PARVENIR, ET CE QUI DEVRA TOMBER ET QUE VOUS SOUTENEZ DEPUIS 2000 ANS, TOMBERA QUE VOUS LE VOULIEZ OU NON.  L’HEURE DES RÉVÉLATIONS APPROCHENT, ET VOUS N’Y POURREZ RIEN!

J’espère maintenant, chers aminautes, que je vais parvenir à vous ouvrir les yeux encore plus et que je vais éveiller en vous ce besoin encore plus grand de chercher pour TROUVER ENFIN LA VÉRITÉ !

CE N’EST QU’UN DÉBUT !

Je voudrais vous mettre sur une piste très importante pour Rennes le Château, cette date, le 17 janvier.

D’ailleurs, mes aminautes d’ici ou d’ailleurs voilà deux autres points plus qu’intéressants:

Le 17 janvier 715 : Mort de Dagobert III, roi mérovingien de Neustrie et de Bourgogne

Le 17 janvier 1382,  Nicola Flamel serait parvenu à un premier résultat en transmutant du mercure en argent.

et en cette journée du 17 janvier, voici pour les saints du jour:

Ste-Roseline de Villeneuve

Ste-Germaine de Pibrac

Nous parlons ici de la Rose ligne et de Rosslyn Chapel en Écosse ainsi que les Sinclair.

Et Ste-Germaine est une statue que l’on retrouve dans l’église Ste-Marie-Madeleine de Rennes le Château.  En entrant, à votre  droite, elle est là sur le mur, juste aux côtés de la Statue de Marie-Madeleine !

BONNES DÉCOUVERTES À VOUS !

.’.

Philippe-William Sinclair

Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :