DEVENIR ZEN PHILIPPE-WILLIAM SINCLAIR

Dans cet article, je vous donne les 3 activités à pratiquer au quotidien pour que la sérénité fasse partie de votre réalité.

Vous y découvrirez :

  • De quelle manière, 10 minutes par jour peuvent enrichir votre vie à un point que vous n’êtes même pas encore capable d’imaginer.
  • Le point crucial qui vous manque si vous rentrez tard le soir et que vous êtes toujours débordé et je vous explique comment l’entretenir.
  • La différence entre une personne A (stressée et brouillonne) et une personne B, (zen, efficace et productive).

Juste 10 minutes par jour peuvent vous apprendre à être zen à un point que vous n’êtes pas encore capable d’imaginer.

Si je vous demande de méditer 10 minutes par jour, je sais que vous allez très vite vous mettre à penser « Oh non, moi je n’ai pas le temps » ou alors « Oh non, je ne veux pas me transformer en légume, la méditation c’est juste pour les personnes calmes qui n’aiment pas travailler ».

Si c’est ce que vous pensez alors je pourrais vous répondre en vous faisant une liste des bienfaits de la méditation.

 

La méditation peut mettre à votre disposition les ressources suivantes :

  • La lucidité, la clarté (qui peut vous faire économiser des mois de travail acharné en ayant le courage de prendre une simple décision pour changer une situation inconfortable).
  • La confiance et l’énergie, car le calme et la vitalité fonctionnent ensemble, elles s’enrichissent l’une et l’autre et vous donnent plus d’assurance dans ce que vous faites.
  • La patience et la bienveillance (surtout envers vous-même) car si vous êtes du genre à vous juger en permanence, vous vous privez d’une énergie indispensable pour faire face aux situations qui ont besoin de vous là, tout de suite maintenant.

Mais comme je ne cherche pas à vous convaincre (bon, en fait, si, un peu quand même) je veux vous inviter à faire une expérience, ou plutôt à répondre à la question suivante.

 

Pourquoi auriez-vous peur de vous asseoir 10 minutes ?

Si vous réfléchissez à cette question, vous comprendrez que si vous ne pouvez pas vous asseoir c’est que vous avez peur de quelque chose et c’est avec cette peur que vous pouvez commencer la méditation.

Vous commencez par observer l’apparition de cette peur, son apogée et sa disparition comme un scientifique qui observe un phénomène curieux, une vague, une oscillation.

Il faut le prendre comme un jeu car, entre nous, si l’on n’est pas capable de s’asseoir 10 minutes c’est que nous avons peur d’admettre que nous nous créons une excuse pour rester occupés.

L’esprit occupé aime s’attacher à certaines activités qui n’apportent rien mais qui nourrissent cet attache…ment démesuré que vous avez pour votre propre identité.

Les journées où je suis très en retard, je peux m’assoir même 2 minutes par principe, pour me donner l’occasion d’observer cette résistance crée par mon esprit pour m’empêcher de l’apaiser.

Comprenez bien que tout le monde peut investir (oui s’investir, en temps et en vouloir) qui peut vous rapporter gros si vous êtes régulier.

Une fois que vous allez apprendre à développer cet état de paix intérieure, il sera de plus en plus facile pour vous d’y accéder à l’instant où vous en aurez besoin pour faire face, avec sagesse et intelligence aux problèmes de votre vie (conflits relationnels, retards dans un projet) etc.

 

Le point crucial qui vous fait défaut si vous rentrez tard le soir parce que vous êtes débordé au travail.

J’exagère le problème de façon volontaire mais l’idée est la suivante : Certaines personnes (j’en faisais partie) sont toujours débordées.

Pensez-vous en réalité que les personnes sereines et efficaces n’ont pas de projets ou de grandes responsabilités ?  N’imaginez-vous pas qu’il existe des personnes avec de plus grandes responsabilités que les vôtres et qu’elles les assument avec sérénité ?

Pensez aux chirurgiens, aux pilotes d’avion etc.

Parfois, rien que d’y réfléchir, on se dit que certaines personnes doivent avoir un truc que nous n’avons pas. Après tout, pourquoi ne serions-nous pas capables d’en faire autant ? Je ne suis pas médecin mais j’ai découvert un truc simple pour rester zen, faire ce que j’ai à faire et me donner du bon temps.

Cela s’appelle : « Un temps donné ».

 

Attendez, je sais ce que vous imaginez, vous pensez que le concept est simple et que vous l’avez déjà rencontré quelque part (dans un livre par exemple).

Oui mais si vous utilisez le pouvoir des limites d’un niveau très petit (comme mettre un compte à rebours au départ d’une tâche) jusqu’à vous autoriser 15 minutes de repos toutes les deux heures il va se passer quelque chose (sur le long terme).

 

Cela ne veut pas dire que vous devrez partir comme un voleur, vous pouvez aussi prévenir si avez du retard sur un projet ou si vous avez besoin d’un coup de main pour boucler quelque chose en cours.

C’est la peur qu’à votre ego de faire face à la réalité qui peut-être à l’origine de nombreuses de vos souffrances.

Voilà pourquoi une bonne séance de méditation peut vous aider à mettre en place et respecter ces limites, dans la paix intérieure et pour le bien de votre patron, vous savez pourquoi ?

Parce que le temps est une contrainte qui nous donne des ailes, les contraintes vous obligent à prendre le courage de prendre des décisions parfois difficiles.

Qu’est-ce qui vous empêche à l’heure actuelle de consacrer des efforts inutiles sur des tâches inutiles ?
Si vous ne vous fixez pas de limites, rien ne vous en empêche. Il est dur mais essentiel de recadrer chaque activité en permanence et de choisir LA priorité ultime.

Le plus difficile c’est de prendre cette décision de commencer à travailler sur cette tâche plutôt qu’une autre. L’idée c’est de « trouver » parmi toutes ces tâches, celle qui vous fera progresser à pas de géant vers votre objectif.

Si vous êtes débordé dans un océan de tâches, donnez-leur un poids en temps (15minutes, 30minutes, 3heures) et prenez le courage de commencer par celle qui vous semble le plus appropriée.

Et oui, pas de recettes miracles, vous pourrez vous tromper et faire des erreurs mais au moins vous aurez développé une meilleure gestion du temps.

Pour entretenir vos limites vous devez faire face à votre peur d’être en retard. Si vous ne vous êtes pas assez bien organisé pour terminer à temps vos projets, vous ne devez pas vous en rendre malade car cela vous empêcherait de tirer une bonne leçon afin de mieux recommencer.

La peur du retard est similaire à la peur du rejet de l’abandon, vous avez peur de perdre votre emploi de perdre la face mais ce n’est qu’un travail n’oubliez pas, vous ne rendrez service à personne en sacrifiant vos nuits à votre travail.

Vous n’enrichirez personne non plus parce que vous ne serez plus attentif.

Une personne stressée, c’est une personne qui a plus de chance de produire de mauvais résultats, quelle que soit son activité. Si vous vous appliquez et que vous êtes serein malgré les perturbations extérieures alors vous serez ravis par vos gestes posés.

 

La différence ultime entre une personne stressée et une personne qui apprend à être zen et efficace.

Vous ne vous en doutez pas ? Allez, une petite idée ? Bon, imaginez que vous soyez débordé et stressé, de quoi avez-vous besoin pour retrouver confiance en vous et dans votre capacité à réaliser le travail qui vous est demandé ?

C’est votre plan d’action qui vous donne confiance. 

Si vous n’avez pas de visibilité sur la charge de travail que vous avez, vous pouvez partir en dépression alors que le travail demandé peut parfois être réalisé beaucoup plus vite que prévu.

Avez-vous déjà eu peur du noir ? Vous savez bien que, lorsque vous avancez dans le noir à petits pas, avec cette peur en permanence de vous cogner partout, vous n’êtes pas très sur de vous.

Par contre, tout change lorsque vous vous apercevez en allumant la lumière du grand espace qui se trouve devant vous.
Le plan c’est la lumière qui vous permet de voir consciencieusement le chemin à suivre pour traverser la pièce.

Si vous ne prenez pas votre temps chaque soir ou chaque matin pour écrire votre plan du jour, vous ne risquez pas d’avancer avec sérénité vers vos objectifs.

Ce qui risque d’arriver surtout c’est que vous fassiez du surplace et/ou que vous fassiez un détour et que vous perdiez du temps.

Bien sûr, il ne sert à rien de se projeter trop loin et de nourrir ce plan d’action pour vous donner une belle occupation, vous pouvez commencer par écrire la toute prochaine action, la faire puis recommencer par réfléchir à la toute prochaine action.

Il n’y a pas de recette miracle, chacun doit se créer sa propre méthode.

Parfois j’ai besoin d’avoir de la visibilité sur plusieurs semaines, parfois sur les prochaines heures. Ce qui compte, c’est de ne pas faire quelque chose qui n’est écrit nulle part. Arrêtez vous si c’est le cas, disciplinez vous à écrire ce que vous faites, c’est comme cela que vous deviendrez meilleur en planification.

Alors, passez du bon temps avec les vôtres, avec vous-même.  Prenez le temps de relaxer, d’écouter de la douce musique.  De respirer l’air pur à la forêt, où dans un parc.  Prenez le temps de fermer les yeux et de visualiser le monde tel que vous voudriez qu’il soit.  Prenez le temps de soutenir cette visualisation et de la voir comme un aspect qui se concrétise jour après jour.

Devenez maître de votre destin en y plaçant toute votre certitude et le plaisir de vous y accomplir.

Regardez-vous dans dans le miroir et souriez-vous… Même si l’esprit n’est pas là, allez, faites-le jour après jour, et vous verrez que la vie vous sourira bientôt, ce sera votre tour…

1 Commentaire

  1. cousin dit :

    J’ai apprécié de vous lire cela m’a remis les idées en place et me donne la perspective d’une vie meilleure merci !😊

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s